Apprentis d'Auteuil

Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe

1 rue du Père Brottier, 92190 Meudon – Tél : 01.46.23.62.00

ANCIENS

LE MARDI 28 FEVRIER 2017
LES JEUNES ET LES ANCIENS D’APPRENTIS D’AUTEUIL DU TERRITOIRE 92
Le Village Educatif Saint Philippe,
La MECS St Maximilien Kolbe
La MECS L’Annonciation,
L’Ensemble Scolaire Saint Gabriel,
SE RENDRONT,
EN PARTENARIAT AVEC L’UNION NATIONALE DES COMBATTANTS DU 92,
AU RAVIVAGE DE LA FLAMME SOUS L’ARC DE TRIOMPHE !

Dans le cadre des cérémonies du centenaire de la Première Guerre Mondiale.

pere-brottier aaLe Père Brottier nait à la Ferté Saint Cyr (41) le 07 septembre 1876. En 1914 il se porte volontaire pour être aumônier militaire. Il passe l’intégralité de la guerre en première ligne avec les soldats, sans aucune blessure. Le Père Brottier s’est dit protégé par Sainte Thérèse de Lisieux. Pendant ses années au front, il mûrit l’idée de rester unis après les combats.En 1918, il propose à Clemenceau de fonder l’Union nationale des combattants. L’UNC est née. Il reçoit la Légion d’honneur peu de temps après. Il décède le 28 février 1936 à l’hôpital Saint Joseph à Paris après voir développé l’œuvre des Orphelins Apprentis d’Auteuil.

tombeau-soldat-inconnuarc-de-triomphe  Le Tombeau du soldat inconnu… Après la signature de l’Armistice à Rethondes (Oise) le 11 novembre 1918, la France entame une longue période de deuil : 1,4 million de soldats sont morts ou disparus, 3,6 millions sont blessés, plus de 500 000 ont été faits prisonniers. Les corps des soldats sont rassemblés et inhumés dans des cimetières militaires et des nécropoles nationales, comme Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais) ou Douaumont (Meuse). Les ossuaires regroupent les corps non identifiés. Toutes les communes élèvent des monuments aux Morts. Le 20 novembre 1916, alors que la bataille de Verdun fait encore rage, le président du Souvenir Français de Rennes, F. Simon, suggère que la France honore, au Panthéon à Paris, un soldat mort pour la Patrie. L’idée est lancée. Le 8 novembre 1920, les députés votent une loi à l’unanimité afin que les honneurs du Panthéon soient rendus aux restes d’un des soldats non identifiés « mort au champ d’honneur » et sa dépouille inhumée sous l’Arc de Triomphe.

Huit corps de soldats non identifiés, recueillis dans les différents secteurs du front sont alors transportés dans la citadelle de Verdun. Le 10 novembre 1920, le soldat Auguste Thin, fils d’un combattant « Mort pour la France », est choisi pour désigner « le Soldat inconnu ». En présence du ministre des Pensions, André Maginot, il est chargé de déposer un bouquet sur l’un des huit cercueils qui sera transporté à Paris. Le 11 novembre 1920, après une cérémonie émouvante au Panthéon, ce cercueil est déposé dans l’une des salles de l’Arc de Triomphe aménagée en chapelle ardente. Le 28 janvier 1921, Le « Soldat inconnu » est inhumé dans un caveau sous l’arche principale face aux Champs-Élysées.

flammedrapeauLe symbole de la Flamme sous l’Arc de Triomphe…. Afin d’éviter que le tombeau du Soldat inconnu ne sombre dans l’oubli, le journaliste Gabriel Boissy suggère en 1923 qu’une Flamme du Souvenir veille nuit et jour sur la tombe sacrée. Le 11 novembre 1923, la Flamme est allumée par André Maginot, alors ministre de la Guerre. Depuis cette date, la Flamme ne s’est jamais éteinte et chaque soir, à 18h30 sous l’Arc de Triomphe, une cérémonie solennelle de ravivage y est organisée. Ce cérémonial n’a jamais cessé depuis, même sous l’Occupation.La Flamme du Souvenir et le tombeau du Soldat inconnu sont aujourd’hui le symbole du sacrifice de tous ceux qui sont morts sur les champs de bataille pour que nous vivions dans un pays libre. La Flamme est également devenue, depuis la Seconde Guerre mondiale, le symbole de l’espérance dans l’avenir et de foi dans le destin de notre pays. Elle brûle devant le tombeau du Soldat inconnu comme un perpétuel souvenir de ceux qui ont donné leur vie pour la France.

Pour les jeunes générations, participer à la cérémonie de Ravivage de la Flamme est avant tout un devoir de mémoire et un geste citoyen. Par leur présence, elles témoignent de leur volonté à entrer dans la communauté de citoyens dont ils seront bientôt les forces vives.

COMMENT PARTICIPER ?

En me confirmant votre venue par mail, téléphone ou courrier :
Nathalie Girard
1 rue du Père Brottier – 92190 MEUDON
tél : 01 46 23 62 50    @ : nathalie.girard@apprentis-auteuil.org

Nous nous retrouverons directement sur les Champs Elysées, à l’angle de l’avenue des Champs Elysées et de l’avenue de Friedland à 17h45 point du rassemblement du défilé  (Métro Charles de Gaulle Etoile)

Dans l’attente de vous revoir nombreux à cette occasion !

——————————————————————————————

Les Anciens et les « 150 ans » d’Apprentis d’Auteuil

gateau des 150 ans à St Philippe

témoignage ancien de la fondation témoignage ancien de la fondation témoignage ancien de la fondation témoignage ancien de la fondation  témoignage ancien de la fondation

A Saint-Philippe, nous avons fêté les « 150 ans » d’Apprentis d’Auteuil en invitant des anciens à venir témoigner de leurs souvenirs, de leurs vies d’élèves et de leurs métiers. Les jeunes du Lycée horticole ont beaucoup apprécié ces témoignages.

Le réseau des Anciens

hiver 2016L’article 1er des statuts d’Apprentis d’Auteuil indique qu’elle doit « Aider et soutenir dans la vie ceux qu’elle a instruits et formés, maintenir avec eux et entre eux des liens, de confiante amitié… » Cet engagement statutaire fait partie inhérente des missions d’Apprentis d’Auteuil. Le projet de la Fondation indique « … aux anciens qui lui font appel, Apprentis d’Auteuil reste disponible toute leur vie… » A Saint-Philippe, nous maintenons entre les anciens des relations amicales.

Cette volonté s’est traduite par La mise en place de chargés territoriaux des anciens (CTA) dont la mission est de développer les actions sur Saint Philippe pour :

  • maintenir le lien entre les anciens et avec eux à travers des moments festifs : kermesse, repas des anciens…
  • soutenir les anciens dans leurs difficultés, soit dan la vie quotidienne et/ou professionnelle
  • offrir un accueil personnalisé aux anciens souhaitant revoir leur établissement

Pour en savoir plus, cliquez ici : 150 ans anciens

Contact : Nathalie Girard : nathalie.girard@apprentis-auteuil.org

Tél : 01.46.23.62.50

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer