Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe

1 rue du Père Brottier, 92190 Meudon

Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe

Hubert Calonne, directeur, et ses équipes sont heureux de vous présenter l’Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe.

Vous pouvez y trouver toutes nos formations, un formulaire de demande de renseignements, l’actualité des établissements,… Bonne navigation !

Pour les formations en CAP Menuiserie et Electricité, en Bac Pro Electrotechnique, il y a encore des places. Vous pouvez prendre rendez-vous auprès de François Deleuse, Adjoint de direction du LP, par téléphone au 01 46 23 62 05.

Vous souhaitez des renseignements ou vous pré-inscrire ? Vous pouvez remplir un formulaire en ligne. Un petit clic ici.

Les jeunes récompensés pour leur réussite

Apprentis d’Auteuil a organisé un événement national qui récompensent  les jeunes – accueillis au sein des établissements – pour l’obtention d’un diplôme.  

Pour marquer ces réussites, deux soirées ont réuni localement – autour de ces jeunes -,  leurs familles, les équipes éducatives, les partenaires, les institutionnels..

Les remises de récompenses (diplômes) pour l’Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe de Meudon (Collège, Lycée  professionnel – UA Eleec, Lycée horticole, UFA horticole) se sont déroulées les :

Lundi 24 novembre 2014 : formations menuiserie, électricité, électrotechnique et MECS (foyers)

Mercredi 26 novembre 2014 : formations horticoles

Leurs talents (artistiques, sportifs, citoyenneté…) ont été aussi pris en compte, les conduisant à de belles réussites et participant à leur épanouissement.

Les 30 ans de béatifaction du Père Brottier

re

Le 25 novembre 2014, Apprentis d’Auteuil fête les 30 ans de la béatification de Daniel Brottier, notre deuxième fondateur. Ce fut un événement marquant de notre histoire que nous voulons célébrer.

Nous souhaitons en faire mémoire car sa vie et son message sont d’une grande et étonnante actualité pour aujourd’hui.

C’est pourquoi jusqu’en 2016 nous multiplions les occasions de le faire connaître aux jeunes, aux familles, aux bienfaiteurs et à l’extérieur.

LES ENFANTS « RESTAVEK » d’Haïti

IMG_0283IMG_0284IMG_0275

LES ENFANTS « RESTAVEK » présenté par Jean-Robert CADET auteur du livre « Restavek, enfant esclave en Haïti» (publié en 1998) est intervenu au Collège Saint-Philippe le 18 novembre auprès des élèves de 6ème et de 5ème

Axa Atout Cœur – structure mobilisant les bénévoles du groupe Axa autour d’actions solidaires –  a permis cette rencontre préparée entre  Axa Atout Coeur /Apprentis d’Auteuil.

Jean-Robert CADET a passé une enfance de restavek, et a décidé de se battre contre cette situation pour le reste de sa vie et jusqu’à ce que ces enfants d’Haïti soient reconnus comme faisant partie de l’avenir de cette nation.

Ce terme créole (rester avec) qualifie les enfants dont les parents désespérés, les donnent à d’autres familles.  A défaut d’être envoyés à l’école comme souvent promis, ces enfants sont forcés au travail domestique de ces familles, en contrepartie d’un coin de la maison pour dormir et de restes pour se nourrir.

De nombreux enfants en situation de « restavek » sont battus, abusés sexuellement et seuls. En grandissant,  ils deviennent des adultes illettrés incapables de ressentir de l’empathie pour les autres car personne n’en a eu à leur égard. Comme ils ne représentent rien socialement, ils ont peu, sinon rien à donner en retour à la société.

Décrochage scolaire

Créé en 2009, le Dispositif de Soutien Educatif et d’Orientation (DSEO) est un établissement de l’Ensemble scolaire Saint-Philippe de Meudon qui s’adresse à des élèves décrocheurs et déscolarisés. Il a été mis en place par M. Matthieu LAURENT, adjoint de direction et enseignant. Ici, ce ne sont pas des cours classiques qui sont proposés aux élèves, mais une formule plus accrocheuse avec enseignements le matin et activités de découverte professionnelle et culturelle l’après-midi.

« Nous ne faisons pas de cours magistraux et beaucoup d’apprentissages se font grâce à des travaux collectifs autour de projets » précise M. Laurent. Ici, les enseignants travaillent les projets en interdisciplinarité, car ces jeunes décrocheurs doivent d’abord se réconcilier avec l’institution. Ils arrivent méfiants vis-à-vis des adultes en qui ils n’ont pas confiance. « Nous devons faire nos preuves. il faut leur réapprendre la contrainte et la vie en collectivité qui est si importante à leur âge » avoue M. Laurent.

Les jeunes qui bénéficient du programme ont entre 13 et 16 ans, et tous les après-midi, ils participent à des ateliers sportifs, professionnels ou socio-culturels. « Notre objectif, c’est que ces jeunes poursuivent leurs études vers une filière professionnelle » explique-t-il.

Les jeunes suivent de nombreux stages, facilités par les entreprises partenaires du dispositif. Au début les stages sont choisi en fonction des envies, des rêves et puis, petit à petit, le projet d’orientation s’affine, en fonction des capacités de chacun. Pour M. Matthieu LAURENT, le pari est gagné quand les jeunes retrouvent l’envie de se lever le matin. Un pari relevé à chaque fois, ou presque.

 

Jardiner et retrouver confiance

Lycee professionnel horticole Notre-Dame des Jardins a La LoupeEtablissements St Jean a Sannois

Derrière les murs de l’établissement se cache un lieu méconnu : la réplique miniature du Potager du Roi, cultivée par de jeunes, futurs professionnels du secteur horticole.

Ils s’activent pour planter, rempoter, arroser, autant d’actes qui fourniront aux clients des plantes et des légumes. Le professeur bienveillant les encourage à apprendre, à acquérir un savoir-faire.

Ici, la patience est reine et chaque jeune se sent accompagné dans son parcours personnalisé avec pour fil conducteur le slogan d’Apprentis d’Auteuil :  » la confiance peut sauver l’avenir ».