Apprentis d'Auteuil

Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe

1 rue du Père Brottier, 92190 Meudon – Tél : 01.46.23.62.00

Internat : prévention sur les addictions

Réunion prévention sur les addictions à l'internat  L’association EDVO (Ecouter, Développer, Vivre libre, Orienter) aide chaque année des personnes à décrocher d’une addiction (dépendance) et fait une prévention en milieu scolaire et auprès des parents d’élèves.

L’internat Saint-Philippe a eu le plaisir de l’accueillir pour une présentation ludique et interactive concernant la cyber-addiction : téléphonie mobile, usage abusif des écrans, exploitation des réseaux sociaux (facebook et autres, harcèlement et injures par réseaux, droit à l’image, happy-slapping, poursuites judiciaires…), addiction aux jeux d’argent , aux jeux vidéo, et les effets sur le cerveau avec troubles du comportement.Tout d’abord, collégiens et lycéens internes ont pu visionner des vidéos sur ce sujet expliquant à des adolescents touchés par ces dépendances aux répercutions diverses. Elles peuvent être d’ordre physique et mental : obésité, épilepsie, problème cardio-vasculaire, équilibre mental… Après la séance vidéo, deux personnes ont témoigné sur les dommages causés par cette addiction : tendance à s’isoler, troubles du sommeil amenant à sombrer dans une hyper connexion et une coupure avec la réalité et la vie sociale… ce qui engendre perte de travail et éloignement de l’entourage direct (famille, amis).
Puis un débat a développé le côté addictif et violent des jeux vidéo auxquels certains jeunes peuvent s’identifier car les jeunes sont friands des réseaux sociaux (perte des communications directes tout en anesthésiant les émotions). L’intervenant a rappelé que, sur 210 «amis» sur Facebook, un jeune ne connaît réellement que 40 personnes. Beaucoup de pédophiles se cachent sous de faux profils. Il incombe aux parents de limiter le temps de leurs enfants devant les écrans, mais aussi de surveiller les connexions faites sur les sites. L’addiction la plus importante reste la téléphonie mobile : c’est une des premières causes d’accident mortel chez les jeunes conducteurs. Certains jeunes se sont identifiés aux personnages des vidéos et se sont remis en question dans leurs pratiques et utilisations de l’outil informatique. Ils ont pris conscience du côté néfaste des ordinateurs et des portables, réalisant que la vie ne peut être vécue à travers le virtuel.

Aucun commentaire