Apprentis d'Auteuil

Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe

1 rue du Père Brottier, 92190 Meudon – Tél : 01.46.23.62.00

Voici les articles classés dans la catégorie : 6ème à 3ème | Collège

La sécurité routière, c’est l’affaire de tous !

s-routiere2s-routiere1s-routiere3Le jeudi 6 octobre 2016, tous les élèves du Collège Saint-Philippe ont participé à une opération de sensibilisation à la sécurité routière organisée en partenariat avec le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine.

Cette intervention, intitulée « La Caravane de la sécurité routière », s’est répartit en divers ateliers abordant :
• Les différents modes de déplacement (6ème & 5ème)
• Le code de la route (6ème & 5ème)
• Les moyens de minimiser les risques d’y être exposé (4ème & 4ème Découverte des Métiers)
• Les origines et les conséquences des accidents (3ème & 3ème Prépa Pro)

Les élèves ont également pu participer à 4 ateliers :
Atelier 1 : Analyse d’un accident, connaître pour prévenir ;
Atelier 2 : Projet de vie ;
Atelier 3 : Les risques spécifiques de la conduite d’un cyclo ou scooter ;
Atelier 4 : Le décuplement des risques lié à la consommation d’alcool et stupéfiants.

Un grand merci à M. Truffault et à son équipe d’intervenants qui ont su répondre aux multiples questions de nos élèves tout en transmettant un message important de prévention.

Sortie pédagogique des 6èmes du collège Saint-Philippe

le-musee-du-quai-branlyLes élèves de 6ème ont visité le Musée du Quai Branly-Jacques Chirac le mardi 4 octobre 2016.
Accompagnés de Mme Gatel, leur enseignante d’Arts Plastiques, d’Odile Borras, (éducatrice de l’Internat Educatif et Scolaire – IES) et de Rayan Charrier (stagiaire polytechnicien), nos collégiens ont pu découvrir l’exposition permanente de ce musée parisien. Tous ont particulièrement apprécié la diversité des masques présentés et aurole-musee-du-quai-branly-2nt à cœur de s’en inspirer pour le travail fait en cours sur ce thème.

Internat : prévention sur les addictions

Réunion prévention sur les addictions à l'internat  L’association EDVO (Ecouter, Développer, Vivre libre, Orienter) aide chaque année des personnes à décrocher d’une addiction (dépendance) et fait une prévention en milieu scolaire et auprès des parents d’élèves.

L’internat Saint-Philippe a eu le plaisir de l’accueillir pour une présentation ludique et interactive concernant la cyber-addiction : téléphonie mobile, usage abusif des écrans, exploitation des réseaux sociaux (facebook et autres, harcèlement et injures par réseaux, droit à l’image, happy-slapping, poursuites judiciaires…), addiction aux jeux d’argent , aux jeux vidéo, et les effets sur le cerveau avec troubles du comportement. › Lire la suite

Classe découverte en 6ème

Jura 15-16 Jura5 15-16 Jura4 15-16 Jura2 15-16

CLASSE DECOUVERTE DANS LE JURA

Si nous sommes conscients que le collège est le lieu d’acquisition des savoirs par excellence, elle doit aussi être ouverte sur le monde qui l’entoure. C’est pourquoi il est nécessaire d’organiser des activités à l’extérieur du collège Saint Philippe pour notre classe de 6ème.

Nous remercions Jean, un des polytechniciens, qui a beaucoup contribué à rendre ce projet réalisable.
La classe découverte contribue alors à donner du sens aux apprentissages en favorisant le contact direct avec l’environnement naturel ou culturel, avec des acteurs dans leur milieu de travail, avec des oeuvres originales… En effet, les supports documentaires, papier ou multimédia aussi précieux soient-ils, ne suscitent ni la même émotion, ni les mêmes découvertes.

La classe découverte concourt ainsi à faire évoluer les représentations des apprentissages scolaires en les confrontant avec la réalité. Elle illustre l’intérêt et la diversité des manières d’apprendre qui font une part prépondérante à l’activité des élèves sollicités aussi bien sur les plans social, moteur, sensible que cognitif. Elle peut être un moyen de découverte et de maîtrise de l’environnement. L’approche sensorielle d’un milieu nouveau ou d’un lieu de culture constituent des sources de questionnement et de comparaison, de stimulation de la curiosité. Le besoin de comprendre et de communiquer s’en trouve activé. La pratique d’activités physiques et sportives variées permet d’éprouver ses capacités et de conquérir une plus grande aisance corporelle et une plus grande confiance en soi.

La classe découverte favorise le décloisonnement des enseignements, non seulement en créant une unité thématique mais aussi en mobilisant des savoirs et des savoir-faire constitutifs de disciplines différentes pour comprendre une situation complexe ou agir de manière appropriée dans un contexte inconnu.

Par ailleurs, au-delà des apprentissages, elle tend à compenser les inégalités sociales et culturelles en permettant la découverte, par tous les enfants, d’autres modes de vie, de cultures différentes, contribuant ainsi à l’éducation à la citoyenneté. Un moment de vie collective partagé avec l’ensemble de la classe n’est jamais banal dans l’expérience sociale d’un enfant.
Enfin, la classe découverte constitue des occasions propices à l’apprentissage de la vie collective et à l’instauration de relations, entre adultes et enfants, différentes de celles de la classe. Les sorties sont des moments privilégiés pour une communication authentique avec des interlocuteurs variés. Elles favorisent la mise en oeuvre d’attitudes responsables dans des milieux moins protégés que l’enceinte scolaire.

Nous vous invitons à vous rendre sur le blog (réalisé par les élèves durant le séjour) avec l’adresse suivante afin d’explorer un peu mieux le séjour :  http://classedeneige.over-blog.com/

LES ENFANTS « RESTAVEK » d’Haïti

IMG_0283IMG_0284IMG_0275

LES ENFANTS « RESTAVEK » présenté par Jean-Robert CADET auteur du livre « Restavek, enfant esclave en Haïti» (publié en 1998) est intervenu au Collège Saint-Philippe le 18 novembre auprès des élèves de 6ème et de 5ème

Axa Atout Cœur – structure mobilisant les bénévoles du groupe Axa autour d’actions solidaires –  a permis cette rencontre préparée entre  Axa Atout Coeur /Apprentis d’Auteuil.

Jean-Robert CADET a passé une enfance de « restavek », et a décidé de se battre contre cette situation pour le reste de sa vie et jusqu’à ce que ces enfants d’Haïti soient reconnus comme faisant partie de l’avenir de cette nation.

Ce terme créole (rester avec) qualifie les enfants dont les parents désespérés, les donnent à d’autres familles.  A défaut d’être envoyés à l’école comme souvent promis, ces enfants sont forcés au travail domestique de ces familles, en contrepartie d’un coin de la maison pour dormir et de restes pour se nourrir.

De nombreux enfants en situation de « restavek » sont battus, abusés sexuellement et seuls. En grandissant,  ils deviennent des adultes illettrés incapables de ressentir de l’empathie pour les autres car personne n’en a eu à leur égard. Comme ils ne représentent rien socialement, ils ont peu, sinon rien à donner en retour à la société.