Apprentis d'Auteuil

Ensemble scolaire et professionnel Saint-Philippe

1 rue du Père Brottier, 92190 Meudon – Tél : 01.46.23.62.00

Voici les articles classés dans la catégorie : Lycée horticole | PA²SS

Voyage d’études au Marais Poitevin pour les 4ème EADM

IMG_2297Du 20 au 25 mars, les élèves de la classe de 4ème du DSEO ont effectué un voyage dans la région du Marais Poitevin. Les jeunes des deux groupes étaient accompagnés de 4 adultes, issus de l’équipe pédagogique et éducative. Les activités et les paysages qu’offre la région sont une occasion privilégiée pour les élèves d’apprendre à vivre en collectivité et de nouer de nouvelles amitiés.  Cela constitue un objectif essentiel en vue de l’année prochaine où les élèves se retrouveront en classe de 3ème EADM ou DIMA au sein du DSEO.

› Lire la suite

Atelier sculpture

2 3 4 5 6

Pour faire une… non, deux sculptures. Vous versez, dans un saladier de partenaires, une bonne dose d’artiste, vous rajoutez 6 jeunes motivés, 300 kilos de ferraille, 2 postes à souder, des scies et des meuleuses électriques. Prenez 3 accompagnateurs pour malaxer ces ingrédients et laissez mijoter pendant 5 jours. Souder les œuvres sur des cadres métalliques et les servir, bien plantées, dans les contre-allées du jardin.

› Lire la suite

Atelier d’expression artistique

IMG_1130 IMG_1133 IMG_1135 IMG_1174 IMG_1230 IMG_1232

L’atelier d’expression artistique explore cette année le thème du héros et des mythes de tous horizons. Les 3ème EADM expriment le héros qui est en eux. Ce projet est soutenu et financé par la Fondation Foujita, partenaire des Apprentis d’Auteuil pour les actions artistiques et culturelles.
En demi-groupe, les élèves travaillent une fois par semaine dans l’atelier d’art plastique, à raison d’1h30, encadrés par une plasticienne-intervenante et le professeur d’éducation socioculturelle. Ils vont composer une scène en utilisant soit des sources documentaires qu’ils auront récoltées dans des ouvrages d’art, soit en se mettant eux même en scène et en reproduisant les contours de leur silhouette. Ils s’entrainent ainsi à différentes techniques de reproduction et d’agrandissement. Ils sont ensuite confrontés à la production de leur œuvre : mise en couleur, expression des personnages, mise en perspective des différents plans.
Les résultats de ce travail de création donneront lieu comme l’an passé à un temps d’exposition. Les œuvres viendront enrichir la collection du DSEO et mettre en valeur le potentiel créatif des jeunes.

Fabrication assistée par ordinateur au Fablab

Fablab3 Fablab4 Fablab2 Fablab 1

Les 4ème EADM (Enseignement Agricole Découverte des Métiers) au Lycée horticole s’initient à la fabrication assistée par ordinateur au Fablab du carrefour numérique de la cité des sciences de La Villette.
Les élèves participent en demi-groupe, à 5 séances d’1 heure 30 le mardi après-midi, dans les locaux du Fablab, encadrés par 2 médiateurs techniques.

Le Fablab (laboratoire de fabrication) est un dispositif qui met à disposition du public des ordinateurs et des machines numériques comme une découpeuse laser, une découpeuse vinyle, une imprimante 3D. Chaque jeune du groupe va créer un fichier grâce à un logiciel. Ce fichier pourra représenter un logo, un dessin, une photo et même un objet en 3 dimensions. Une fois réalisé, ce fichier sert à commander une des machines du Fablab et permettre la fabrication de stickers, porte-clés, coque de portable.
La qualité des médiateurs et des équipements proposés, l’intérêt des jeunes pour les nouvelles technologies, font de ce temps d’atelier un pur moment de plaisir d’apprendre.

Le travail des polytechniciens

12557891_10208579201139952_1285080990_o IMG_1479 IMG_1674

Chaque année, Apprentis d’Auteuil accueille plusieurs stagiaires polytechniciens pour renforcer les équipes éducatives et pédagogiques. Cette année ils sont quatre à rejoindre les établissements de Saint-Philippe. Leurs fonctions se résumeraient assez bien au descriptif de la fiche de stage : ‘Réaliser l’accompagnement des jeunes’. Néanmoins, se pencher sur la signification de cette phrase, volontairement vague d’ailleurs, suffirait à expliquer l’importance de la tâche qui leur incombe.
Cet accompagnement se fait sur deux niveaux : l’aspect pédagogique d’une part, et éducatif d’autre part.
– Au niveau pédagogique, leur travail comporte deux volets : accompagner les professeurs pendant la journée et prendre le relais le soir afin de consolider les acquis, d’apporter des compléments et éclaircissements. Ce travail est réalisé sous une forme de tutorat au niveau des différents foyers, mais aussi par l’instauration d’un temps d’études pour certains élèves choisis en concertation avec les professeurs principaux. Ce travail de soutien, réalisé au quotidien, vise à aider les jeunes les plus démunis à reprendre confiance en eux et intégrer le cadre scolaire sereinement. Les résultats de ce travail de longue haleine commencent à se faire jour : l’ambiance de classe s’est améliorée et la participation des élèves est plus active.
Le second volet consiste en une réflexion, de concert avec l’ensemble de l’équipe, sur les outils pédagogiques mises à disposition des jeunes, les moyens de les améliorer et d’en créer de nouveaux. Cela prend forme dans les projets qui ont été entamés au sein des différents services : nous organisons par exemple un forum des métiers visant à aider les jeunes à choisir leur orientation et peut être à leur inspirer des vocations.
– Sur le plan éducatif, c’est la même philosophie qui prime : un travail au quotidien aux cotés des autres éducateurs dans l’espoir de créer un cadre propice au bon déroulement des cours en appliquant les outils éducatifs propres à la Fondation. Les stagiaires effectuent, par ailleurs, un travail à plus long terme en proposant de nouvelles réponses éducatives aux problématiques les plus récurrentes (organisation d’une semaine de cohésion, d’une semaine de ski, de la coupe des Apprentis…)
Nous comprenons donc que l’intitulé du stage est pensé pour offrir la plus grande liberté de travail possible et établir un lien de confiance – valeur chère à Apprentis d’Auteuil – entre les élèves polytechniciens et l’administration. Il leur revient donc de trouver les responsabilités qu’ils désirent endosser en apportant la garantie qu’ils s’y dévoueront, chose qu’aujourd’hui chacun d’eux fait avec un plaisir renouvelé.